13/03/2012

46 - L'orphelin...


Mon coeur s'est arrêté. Il saigne et la plaie sera longue à refermée...
Pour cela il me faudra continuer de rêver. Non plus de rencontrer celui par qui mon amour du dessin à commencer, puisqu'il est mort, mais d'avoir un jour le même talent, la même maîtrise, la même grandeur d'âme et la même sagesse. Il ne me reste plus qu'à y travailler....
Jean Giraud, alias Moëbius, alias Gir, est donc décédé le samedi 10 mars 2012. Une sensation proche de celle où une personne me tenant la main depuis mon enfance me la lachait pour me laisser seul avec mes tracas, mes doutes.... C'est dans l'ordre naturel des choses. J'accuse le fait que cela soit si tôt. Sans avoir jamais pu lui exprimer en personne ma reconnaissance et mon amour. Je continuerai d'ouvrir son oeuvre, de contempler chaque ligne qu'il a tracée, chaque case qu'il a dessinée, chaque personnage qu'il a fait vivre. Chaque pensée qu'il a couchée sur le papier avec une intelligence et une passion sans pareil. Ce monsieur était pour moi le plus grand des auteurs de bande dessinée qui ait existé. A mes yeux il avait acquis l'excellence.
Je lui rend hommage ici avec ce petit croquis de celui qui restera pour moi le symbole de tout son art et le plus fidèle personnage de mes rêves de gamin.
Adieu mon Maître, vous me manquerez.